La fête des Neiges fait les yeux bridés

Posted on

La fête des Neiges

La fête des Neiges de Montréal : le petit Asiatique aux yeux bridés

Un peu pour rendre hommage à Angry Asian Man, je voulais me révolter du fait que la fête des Neiges de Montréal ait dessiné le petit Asiatique de son dépliant que j’ai vu tomber de ma Presse avec des yeux bridés et les deux dents d’en-avant qui ressortaient (la seule communaiuté culturelle dans le dépliant d’ailleurs). C’est une représentation stéréotypique, mais aussi, c’est raciste!, comme dirait l’autre.

Je ne peux pas croire qu’à notre époque, qu’on puisse passer des dessins de ce genre. Dans d’autres endroits à une population asiatique plus nombreuse, plus revendicatrice, on se lèverait pour se plaindre. Je trouve ça dommage, quoique ça m’empêchera pas d’aller me les geler à la fête des Neiges…

5 thoughts on “La fête des Neiges fait les yeux bridés”

  1. Malheureusement pour beaucoup de gens d’ici (surtout ceux des médias), racisme signifie discrimination envers les noirs. Pour les autres ethnicités, c’est moins grave. Ils peuvent se permettre de dire des conneries sans subir de conséquences. Exemples :

    – Au Bye Bye 2008, on s’indigne sur les blagues qui contiennent des propos racisme contre les noirs (que j’ai compris qu’ils servent initialement à dénoncer le racisme envers Obama, mais de façon malhabile). Cependant personne n’a mentionné le « chin-tok » lancé lors du segment sur la parodie des Jeux Olympiques.

    – Doc Pierre Mailloux qui a fait référence à une étude qui souligne l’infériorité du quotient intellectuel des noirs issues des ancêtres d’esclavage, soulève l’indignation. Mais personne ne semble se souvenir qu’il a aussi mentionné que cette étude tire la même conclusion sur les autochtones.

    Les gens des médias peuvent se vanter d’avoir des amis noirs afin de se dissocier d’être raciste, car comme minorité ce sont surtout des noirs qui y travaillent. (Brathwaite, Mervil, Corneille, etc…) Alors que pour les autres minorités, comme tu disais, moins «revendicatrice », ils sont beaucoup plus permissifs, avec peu de conséquences.

  2. C’est malheureusement vrai que certaines personnes “sont exclues dans leur exclusion” et qu’elles ne soient pas considérées comme victimes de racisme.

    Ma femme, qui est asiatique, a une fois eu un problème pour entrer dans le métro. Sa carte ne fonctionnait plus et l’employé de la STM refusait de la laisser passer (du moins faisait en sorte de la retarder), en lui répétant à loisir (avec un sourire moqueur) : “Je ne comprends pas. Je ne comprends pas.”

    Il lui reprochait de lui avoir parlé en anglais…

    J’ai dû intervenir (il n’avait pas dû voir que je l’accompagnait) pour qu’il arrête et change de comportement…

    Une autre fois, ma belle-soeur a entendu un chauffeur de bus dire tout haut “ostie de Chinois” après qu’une vieille dame asiatique ait quitté le bus avec son petit-fils et lui ait demandé de patienter pendant qu’elle descendait (le chauffeur était pressé de repartir…).

  3. Tout à fait d’accord sur la tendance de nos jours à minimiser les actes de racisme envers les minorités visibles – A MOINS qu’il s’agisse de noirs ou de latinos ou d’arabes. Les autres, et surtout les Asiatiques, ça ne compte pas aux yeux des blancs, des noirs, et de je ne sais pas qui d’autre. Les noirs sont les premiers à piquer une crise et crier au scandale dès qu’ils sont persuadés d’être victimes de racisme et les premiers, aussi, à en protifer pour cracher sur ceux qu’ils croient plus faibles qu’eux : les Asiatiques. Ça me fait penser à ces trolls, enfin, ces blancs qui fréquentent les forums consacrés à la culture asiatique et qui ne manquent jamais d’ajouter leur petit grain de sel lors de discussions sur le racisme anti-asiatique : “Mais en [Corée, Chine, etc.] les [Coréens, Chinois, etc.] sont beaucoup plus racistes envers les blancs !” Comme quoi le racisme anti-asiatique n’existe pas ou est, selon ces blancs, grossement exagéré. C’est à se demander si ces blanc becs oseraient sortir le même baratin moralisateur dans une discussion sur le racisme anti-noir : moi, perso, j’en doute fort.

  4. Je crois que vous avez raison sur le fond, mais vos propos sont unidirectionnels. Moi je suis bien le “foreign devil”, encore de nos jours. Et vous trouvez ça plus normal? Je partage votre indignation, ne vous en faites pas, mais il faut viser juste, les racistes, pour ne pas faire du “c’est pas moi c’est l’autre” et ne pas jouer le jeux des racistes.

    À propos des Troll : non mais franchement, raciste toi-même Daedelus Kim, comment peux-tu critiquer les racistes? Comment apelles-tu un noir, un arabe, un latino? Tu penses que “les blancs” méritent qu’on parle d’eux comme de Trolls? Bravo, je suis sûr que tu vas convaincre “beaucoup” de monde d’abandonner leurs préjugés. Moi j’aurais honte d’avoir ou d’employer de tels propos dans une discussion sur le racisme.

  5. Dans le fond c’est que (pour generaliser) tous les immigrants sont une gagnent de frustres qui on de la misere a se trouver du boulot, qui bousille notre economie, qui intimide nos jeunes blancs dans les ecoles, qui augmente le taux de chomage, etc , et la liste est longue. Sa coute plus chere de faire rentrer une gagne de zigoto dans le pays que cela n’en rapporte reelement. T’en veux des prejuger tiens, les asiatiques c toutes des proprio de dep ou de buffets chinois avec de la bouffe degeulace et qui charge trop cher pour toute leur merde passe date qu’ils vendent! J’en ai marre moi parce que vous ne vous fier qu’au prejuger, realiser donc que le petit blanc-bec comme vous l’appeler veux juste vivre en paix et se fou de quelle couleur tu peux bien etre…

    pour te faire plaisir Kim je boost t prejuger il y en a un autre sur les asiatique que je pourrait dire mais la je m’abstiendrai dans la modestie

    peace and love, voila qui est impossible pour vous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *