Grabuge à Taiwan

Posted on

La visite de l’envoyé spécial de la Chine continentale Chen Yulin en a fait sué beaucoup – et pas juste au sens figuré. Sang et larmes ont été versées; je trouve juste dommage qu’on en ait pas mentionné un fichtre mot sur Radio-Canada.ca, et pas tellement plus sur les autres médias en ligne d’ici. Bien sûr, c’est la Chine et Taiwan, alors c’est très très loin d’ici…

Un chance que l’Internet est grand et qu’on peut se fier à des blogues comme celui de Roland Soong (EastSouthWestNorth blog).

Dans tout ça, vous avez des journalistes de la Chine continentale qui se font harceler physiquement par des manifestants, et des gens brûlent des drapeaux rouge et jaune. Ah oui, et on se bat aussi. De chaque bord, on s’accuse l’autre d’avoir incité à la violence : le président bleu Ma Ying-jeou pour avoir initialement invité Chen et « forcé la population à aller dans les rues » – la secrétaire du parti indépendentiste (donc vert) DPP Tsai pour n’avoir pu retenir leurs partisans. Puis Chen Yulin lui, assiégé par une foule en colère dans son hôtel.

Franchement, quand on voit ce qui se passe là-bas, on prend vraiment tout ce qui se passe ici comme “grabuge” avec un super gros grain de sel. C’est pour ça aussi que je déteste entendre le stéréotype en Occident comme quoi les Asiatiques n’aiment pas contester l’ordre des choses!

Ci-bas, c’est une photo du boulevard ci-haut (crédit: Apple Daily) lors d’une journée plus calme. La photo a été prise de la fenêtre de mon “auberge” de jeunesse, le 14e-quelquechose étage de l’immeuble à gauche de la photo précédente.

Taipei Railway Station

5 thoughts on “Grabuge à Taiwan”

  1. Patrick Lagacé en est un qui émet regulièrement les stéréotypes que tu mentionnes ci-haut dans son blogue de La Presse. Heuresement ses lecteurs essaient de le corriger mais en vain.

  2. Je ne lis pas Patrick Lagacé, sauf récemment à cause des élections fédérales, mais un de mes amis aussi d’origine chinoise et canadienisé/québéquisé bien comme il faut me faisait remarquer que Lagacé avait effectivement qqs des préjugés sur le Chinois moyen.

    Je réponds que c’est un chroniqueur et que c’est sa job de provoquer (pis d’émettre des commentaires planté chez eux). Et puis en revanche, il y a des trucs géniaux qui se font par des gens d’ici qui présentent les Chinois comme on le devrait: des humains avec les mêmes habitudes d’humains que les humains d’ici, mettons…

    (Comme par exemple, dans l’excellente série Les Jeux dont vous êtes le héros de Jean-Patrick Balleux sur le site de Pékin 2008 de R-C – qui n’est malheureusement plus disponible. Il y avait cette fois où il a visité une famille chinoise au “hasard”, a mangé avec celle-ci, pis a constaté les mêmes meubles Ikea, les mêmes fils qui s’emêlent derrière la télé…)

  3. D’accord avec toi sur R-C. J’ai aussi aimé l’intervention de Jean-René Dufort lors des Jeux.

    Je trouve juste dommage que La Presse ait choisit de sauter sur le bandwagon de China-bashing facile pour les chroniques et blogues. Mais bon, il faut dire que Power Corporation fera plus de profit avec ça que des reportages humanistes.

  4. Ayoye! Sur quelle planète j’étais ces derniers temps, moi? Je n’avais même pas vu ça! Quand aux idées préconçues, il y a effectivement encore pas mal de boulot à faire… C’est la même chose avec l’Afrique: les gens ne vivent pas tous dans une pub de Vision mondiale!

  5. Oui, c’est vraiment qqc ce qui se passe à Taiwan! Mais il faut vraiment s’intéresser ou être intéressé.

    Puis en parlant de Vision Mondiale, c’était à Taipei que j’ai vu cette pub (je suspecte qu’ils sont pas mal actifs dans cette partie du monde, vu la population chrétienne…):

    WorldVision in Taipei, Taiwan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *